FLAVIA COELHO, La Déferlante Brésilienne

Vendredi dernier, je suis allée découvrir la musique de Flavia Coelho qui a electrisé l’Olympia.
Je suis arrivée au concert telle une spectatrice lambda, sans à-priori, positif ou négatif puisque, pour être tout à fait honnête, je ne connaissais absolument pas cette artiste avant d’arriver à l’Olympia.

 

Flavia_Coelho_(c)Eric-Marcel_ThatsMee.fr
 
Quand je suis entrée dans la salle, en plein pendant son 1er titre, la 1ère chose qui m’a frappée fut la vision de cette pile électrique à la crinière (difficile de trouver un terme plus approprié) de feu qui s’agitait comme un petit diablotin en occupant toute la scène, moulée dans sa combi léopard. Grosse première impression!
Si je me suis sentie un peu en décalage au départ,  j’ai été séduite au fur et à mesure par le style de Miss Coelho et j’ai glissé dans son groove afro-brésilien. Son énergie, sa bonne humeur communicative créaient une ambiance particulièrement chaleureuse, ça dansait côté orchestre et même aux balcons, à coup de pas de salsa, de déhanchés de samba ou de sautillements reggae.
Et pourtant, la population était vraiment mixte ! Dans le public, il y avait autant de babs’, que de parents venus avec leur ado, des groupes de potes, des gens au look arty, des gens comme l’Incroyable et moi….
Mais le moment qui a tout fait basculer et qui m’a fait adhérer reste le moment où elle a balancé son « People Dansa« , son afro-beat qu’elle nous a offert, avec deux saxophonistes qui avaient une pêche démente. Un petit bijou, que n’aurait probablement pas renié Fela Kuti.
Il y a eu quelques moments qui m’ont vraiment marquée dans le show de vendredi dernier, en vrac la chanson Ching ching, le cours de drague en boîte de nuit et aussi l’intervention de Féfé (ex-Saïan Supa Crew) et de Patrice sur scène avec 2 jolis featuring.
Trop occupée à en profiter, je n’ai pas pu filmer, mais  voici quand même quelques moments en vidéo pour vous.

 

 
Il y a du soleil et de la joie dans la musique de Flavia Coelho et ça a un impact immédiat sur le moral!
 
 
Je vous invite à aller découvrir son univers bossa-muffin – je trouve le titre de cette chanson excellent, et finalement pertinent quand on voit le  mix d’influences que l’on retrouve dans ses chansons.

J’ai plutôt accroché sur les titres de son nouvel album Mundo Meu, avec des sons comme « Por Cima », « Vazio » ou « Pai de Santo ». Et si vous accrochez, allez la voir en concert. Ses chansons ont cent fois plus de vie, d’entrain sur scène, c’est incroyable  ! Les arrangements musicaux sont punchy et entrainants !
Vous pourrez retrouver Flavia Coelho au Grand Rex mercredi prochain (29/10/2014) à Paris, et dans un certain nombre de salles franciliennes, mais aussi à Perpignan, Montpellier et Lyon. Toutes les infos de sa tournée ici.

 

 

Allez, je vous laisse avec du soleil dans le coeur !

 

Publicités

Une réflexion sur “FLAVIA COELHO, La Déferlante Brésilienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s