DOPE, LE FILM (Revue Cinéma)

J’ai eu l’occasion de voir le film DOPE qui sort en salles mercredi.

Dope-affiche-16056

J’ai passé un très agréable moment à le regarder. Pour plusieurs raisons.

Pour commencer, ce film a un humour rafraichissant. Il raconte les (més)aventures de  3 jeunes, intelligents et malins, qui vivent dans le quartier de Campton à LA, l’un des quartiers réputés les plus chauds du pays avec ses guerres de gangs et surtout ses trafics de drogue.

Malcolm et ses 2 copains n’ont absolument pas le profil attendu dans cet univers. Ils jouent aux jeux vidéos old school (fans de Game Boy), ambitionnent d’aller à Harvard, font du vélo, écoutent du hip-hop des années 90, aiment les fringues de la même période (façon Prince de Bel Air) et… font partie des Awreeoh, un groupe de musique punk !

bb62a0bdb6bf32d0b5b12e9f0517ad22

Forcément, ils font un peu tâche dans le « hood ». Cela donne lieu a quelques situations particulièrement cocasses. Et c’est tout l’intérêt de ce film à la bande son hip-hop 90s incroyable (orchestrée par Pharrell Williams) qui rappellera des soirées à bien d’entre vous !

L’équipe du film est un bon mix de talents confirmés et de nouvelle vague de la scène noire-américaine. En dehors de Pharrell, on note la production gérée par l’oscarisé Forrest Whitaker. Côté casting, Malcom, le héros joué par Shameik Moore est drôle, brillant, touchant. On est totalement derrière lui tellement il est adorable.  On se demande parfois si l’acteur de 20ans apporte naturellement à son personnage, du fait de son jeune âge,  le mélange de détermination et d’immaturité sentimentale qui le caractérisent. Ou s’il est tout simplement un superbe acteur.

Le casting féminin n’est pas en reste avec 3 rôles marqués et bien différents : la jeune fille riche désœuvrée jouée par la mannequin Chanel Iman, l’étudiante qui n’a pas l’intention de laisser filer son destin jouée par Zoé Kravitz et la jeune lycéenne fière d’être Noire, qui assume son homosexualité et qui n’a pas froid aux yeux. C’est mon personnage préféré : Diggy, jouée par Kiersey Clemons ; un talent Disney (comme Justin Timberlake ou Miley Cyrus) qui semble avoir trouvé sa voie.

Kiersey+Clemons+Vanity+Fair+Campaign+Hollywood+o6lNbZUO5Zil Kiersey-Clemons -2015-MTV-Movie-Awards--03-662x993

Le film ouvre sur la signification du mot DOPE, qui veut autant dire « drogue » que « stupide » que « trop cool/ trop frais ». A un moment donné, même s’ils n’ont pas du tout envie de se frotter à ce milieu là, Malcolm et ses 2 potes vont être confrontés au milieu de la dope, et toutes les galères que cela peut générer.

3b6e9a0b4c3bf6f4aa8b85d59a78fbb5J’ai vraiment bien aimé ce film, un peu teen-movie dans l’âme mais qui devrait plaire aux jeunes vieux (générations des années 70 à maintenant :-))  qui ont un jour aimé le hip-hop.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le film a gagné le prix du Public au Festival du Film Américain de Deauville cette année.

Direction les salles obscures dès mercredi, donc !

Moi je vous laisse avec les Awreeoh. Et un conseil : ne regardez pas les trailers du film. Trop de spoiler…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s